Dear Diary

Ne pas bloguer

… sous le coup de la colère

… sous l’influence des hormones

… au bureau

… quand il fait gris

Quand tout ce qui voudrait se coucher sur le papier n’est qu’un immense cri
Un hurlement
Un vide bloqué à l’intérieur

Quand la source est tarie il n’y a pas grand chose à faire

Attendre demain
Manger un cookie
Manger un deuxième cookie
Attendre encore

Supporter chaque seconde qui se traîne comme si elle, elle avait le temps, comme si le temps se fichait de vos états d’âme et refusait d’accélérer pour vous permettre d’être plus vite demain

Parce que demain tout ira bien, n’est ce pas ?

Publicités

3 réflexions au sujet de « Ne pas bloguer »

  1. « Ne pas bloguer … sous le coup de la colère » => j’l’ai fait ! Tu as raison, il ne faut pas !

    « Ne pas bloguer … sous l’influence des hormones » => j’l’ai fait ! Tu as raison, il ne faut pas !

    « Ne pas bloguer … au bureau » => j’l’ai fait ! Tu as raison, c’est chronophage !

    « Ne pas bloguer … quand il fait gris » => aucune idée si j’l’ai fait ou non. Statistiquement, oui. Même quand il fait noir. Et quand il faisait noir, ça m’a attiré des ennuis !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s