Dear Diary

Etrange et pénétrant

sans commentaire

Donc parfois je fais des rêves étranges. Que j’oublie instantanément à mon réveil.
Tout en me souvenant que c’était étrange.
C’est frustrant.
Tout ce dont je me souviens, des bribes, ne rend pas assez bien le côté fantaisiste de la chose. Le côté mon cerveau a vraiment besoin d’une soupape de décompression.

Sauf parfois. En de rares occasions, il reste une trace. Et je fais travailler ma mémoire pour conserver cette trace le plus longtemps possible.
Sauf quand je rêve que je rate mon train. Ce qui arrive à chaque veille de départ en voyage.
Ces jours là je rêve souvent aussi que j’oublie mon lecteur mp3.
Je ne saurais pas dire ce qui est le plus flippant des deux, d’ailleurs …

Mais revenons en plutôt à mon dernier rêve.

J’ai rêvé que je rencontrais les personnages de Vampire Diaries.
Les personnages, hein, pas les acteurs.
Comme s’ils existaient vraiment. Dans mon rêve, Elena, Damon et Stefan sont de vrais gens. Avec de vraies vies. Même que je rencontrais Elena sur une péniche. La nuit. A priori à Paris. Et elle parlait un français parfait.
Et je trouvais leur vie têeeelleent mieux que les livres. Plus sulfureuse. Moins plan plan. Et les livres manquaient d’audace.
Et je leur disais.
Enfin, je le disais à Elena.

Parce que, voyez vous, moi si je fais un rêve à thématique Vampire Diaries, je ne rêve pas de Damon, non, mon cerveau ne saisit pas l’occasion pour que je rencontre le très sexy Damon. Le votre père devait être astronome il a volé les étoiles pour les mettre dans vos yeux Damon.
Ben non.
Moi je rêve d’Elena.
C’est frustrant.

Heureusement quand mes rêves de nuit me laissent sur ma faim j’ai toujours mes rêves éveillés.
Daydreamer un jour, daydreamer toujours.

Et dans mes rêves éveillés, je peux épouser Ian Somerhalder.
Autant de fois que je le veux.

Mais ceci est une autre histoire …

Publicités

15 réflexions au sujet de « Etrange et pénétrant »

  1. A une époque je notais mes rêves au réveil. Leur apparente absurdité me fascinait et j’essayais de comprendre ce que ça cachait, d’où ça venait. J’ai gardé mon petit carnet griffoné et je relis de tant en tant, en me disant que c’est fou à quel point on peut être imaginatif dans un rêve!!!

    J'aime

    1. une série télé d’après des bouquins de LJ Smith, sur des vampires (qui ne brillent pas au soleil, au moins), des ados, du suspense … c’est pas très très bien joué mais ça distrait le samedi soir et puis j’avoue j’en profite pour me rincer l’oeil pendant les batailles de muscles !
      plus d’infos

      J'aime

  2. ben en fait, je me souviens assez rarement de mes rêves… sauf en ce moment, et franchement vu à quel point ils sont débiles, je m’en passerais bien 😀
    (un exemple ? cette nuit, je me lavais les oreilles avec un coton tige qui ressortait tout rouge… alors je paniquais car je croyais que j’avais une grave maladie jusqu’à ce que je réalise que c’fétait parce que je m’étais mis du colorant alimentaire rouge dans les oreilles – je t’avais bien dit que c’était totalement débile)

    J'aime

  3. Oui bah alors moi cette nuit j’ai rêver que y avait plein de monde dans ma chambre. Ils foutaient le bazar alors ça m’énervait du coup j’ai tout balancé. et j’ai tué un de mes invités avec un taille crayon (accidentellement bien sûr) mais bon j’étais hyper triste et hyper paniquée. Ensuite s’est passé à une scène suivante et je me baladais en béquille. J’avais eu un accident ( je ne sais pas lequel au juste) mais du coup j’avais ma hanche droite et mon tibia gauche qui avaient été remplacés par une prothèse en plastique éléctrique. 9a me faisait super mal. Et puis après je devais aller au lycée avec une robe de soirée ridicule. Comme si j’avais besoin de ça pour me faire remarquer… déjà que j’avais des béquilles… Du coup, moi tout ce que je voulais, c’était un jean et un tee-shirt mais j’arrivais pas à en trouver…

    Enfin bref… le pire, c’est qu’ensuite quand j’analyse mes rêves ils ont toujours un rapport avec ce que j’ai fait dans la journée ou dans les semaines précedentes. J’arrive toujours à les analyser, ou presque, aussi bizarre qu’ils soient.

    Sauf une fois où je devais trouver une poule verte dans le ciel. Là, j’ai pas compris. 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s