Dear Diary

Anesthésie locale

 

( De Vinci - L'Homme de Vitruve )

 

Pieds : ok
Orteils bien mobiles. Ampoules (spéciale dédicace aux chaussures neuves portées sans les « faire » avant) en voie de cicatrisation.     

Jambes : ok
Capables de me porter jusqu’au monop pour le réapprovisionnement  des stocks de chocolat au lait/crottin de chavignol/baguette pas trop cuite s’il vous plaît.     

Fesses : ok
Installées sur le canapé. Moelleux, le canapé. Mais qui va bientôt menacer de s’affaisser à force d’être investi sans interruption.     

Vessie : overbookée
Ca doit être par là que passent toutes les larmes qui ne trouvent pas le chemin de mes yeux.     

Coeur : brisé
Mais vaillant. Soucieux de perpétuer le flot en dedans de mes artères, histoire de permettre aux autres de continuer le travail (voir ci dessus).
Contrairement aux ampoules, aucun délai de cicatrisation prévisible pour le moment.     

Bras : ok
Sages le long du corps ou porteurs de l’option mains qui vont avec pour réaliser les tâches quotidiennes autres que passer l’aspirateur.
Brosser les dents, oui. Faire la poussière, non.     

Yeux, bouche, nez : en stand by
 Attentifs au monde extérieur juste ce qu’il faut prendre le bus et non pas passer dessous. 
Dire bonjour à la caissière, oui. Appeler canal+ pour changer le décodeur, non.     

Larmes : ok
Forfait illimité, 24h/24, soir et week-ends.     

Cerveau :     

…     

Cerveau ?     

…     

Eh ho, y a quelqu’un ?     

…      

Vous êtes dans le cerveau de Louise. 
Nous sommes absents pour le moment, merci de laisser un message après le bip.
You’ve reached Louise’s brain.
We are currently unable to take your call, please leave a message after the tone.
      

Bip …

Publicités

15 réflexions au sujet de « Anesthésie locale »

  1. dur de savoir quoi te dire pour que ça aille mieux… un envoi massif de crottins de chavignols peut-etre? une selection de livres pour rire aux larmes? (comme si tu avais besoin de ça pfff, je suis nulle pour remonter le moral…) j’espère que ça va aller mieux avec le temps, et qu’écrire ici te fait du bien, au moins un peu…

    J'aime

    1. va pour les crottins de chavignol ! et les livres aussi, ça peut pas faire de mal, et non t’es pas nulle pour remonter le moral, ton message m’a fait sourire et c’est exactement ce dont j’ai besoin en ce moment !
      écrire me fait du bien, comme toujours, c’est mon exutoire (il a fallu que je cherche pour être sure qu’il n’y a pas de « h »à exutoire, la honte), ça occupe l’esprit et je me sens presque douée pour quelque chose, quand j’écris …

      J'aime

  2. Un peu de réconfort, peut-être ? J’ai découvert ton blog par hasard. C’est le dernier que j’ajoute à la courte liste des blogs (quatre) que je vais suivre.
    Pourquoi le tien ?

    Deux raisons :
    – ton style d’écriture, que j’aime beaucoup. J’aimerais savoir écrire comme toi, avec autant de naturel, et que ce soit quand même limpide pour le lecteur !
    – une phrase que tu as écrite dans un de tes premiers billets (20/07/10, WE #7) : « J’aime bien mais en même temps, j’aime pas. Suis une fille, ai le droit d’avoir deux avis opposés sur un même sujet. » Qu’est-ce qu’on a pu se dire cette phrase-là, avec ma femme. Qui m’a quitté… Alors, la lire chez d’autres gens, ça me fait chaud au coeur.

    J'aime

  3. Un second point commun, Miss… Quand j’ai lu le mot ‘exutoire’ dans une de tes réponses, je me suis dit « Tiens, il ne manque pas un ‘h’ ? »…

    Bon courage. Fais le plein de Nutella, et le vide dans ta tête.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s