Dear Diary

Le jour où j’ai écrit un poème

via we heart it

C’était un mercredi soir. C’était presque hier. C’était mercredi la semaine dernière.
Ma première séance d’atelier d’écriture.

J’ai enfin franchi cette porte, alors que j’y pensais depuis des lustres.
Ecrire, je l’ai toujours fait. Bon, mes premiers romans c’est maman qui les a écrit, moi j’ai collé des images découpées dans les catalogues. Pour illustrer.

Puis des poèmes. Comme beaucoup d’adolescentes, je crois.
Puis des nouvelles.

Enfin, pour être honnête, surtout des débuts de nouvelles. Ou des fins. Ou les deux mais avec rien au milieu.
A certains moments je pouvais avoir une idée par heure. Sans jamais aller au bout.

J’ai lu des magazines (qui n’existent plus, malheureusement) pour essayer d’améliorer mon écriture.
Un peu comme les régimes, j’ai commencé les exercices, tenu cinq jours puis jeté l’éponge.

J’ai regardé cent fois les sites d’atelier d’écriture, IRL ou en ligne.
Même, ô audace, j’ai parfois demandé des renseignements, s’il restait encore de la place et tout et tout.

Il aura fallu attendre ma trentaine pour que je me décide.
A la mjc de mon quartier.
Donc à 10 minutes de chez moi.
En fin d’après midi.
Donc directement à la sortie du bureau. Pas de détour, pas de risque de rentrer chez moi et d’y rester.

Mercredi dernier j’ai donc écrit sur demande et ça a donné poème.

J’y retourne ce soir, qui sait ce qui peut arriver …

Publicités

14 réflexions au sujet de « Le jour où j’ai écrit un poème »

  1. Oh mais c’est génial ! Tu peux être contente de toi car finalement le plus dur est de faire le premier pas, non ?
    Je te souhaite une bonne continuation pour la suite 🙂 et une bonne journée !

    J'aime

  2. C’est génial de passer le cap et d’aller au bout de son envie, moi ça fait des années que je veux prendre des cours de chant… toujours pas mis les pieds… tu nous montreras ça… régale toi !

    J'aime

    1. je vais à la MJC de mon quartier, la prof n’est pas une pro mais elle est super motivée, on travaille, on apprend et on s’amuse, j’adore !
      et surtout je ne complexe pas de lire mes textes à voix haute, ça s’est important.
      mais toi, qu’est ce qui t’avait déplu ?

      J'aime

  3. J’écris pour moi, beaucoup, je participe parfois à des concours, mais je n’ai jamais eu le courage ou l’occasion de franchir les portes d’un atelier d’écriture !
    Tiens bon la barre 🙂

    J'aime

    1. merci !
      une fois franchie la porte, la première fois, c’est plus facile et on se demande presque pourquoi on a attendu autant … mais le premier pas est toujours le plus dur, bon courage à toi si tu veux te lancer !

      J'aime

    1. qu’est ce qui te freine ?
      après tout, tu ne risques rien à essayer au moins une première fois, ça n’engage à rien, tu te laisses le droit de changer d’avis, pas de pression …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s