Dear Diary

Guide de survie en milieu hostile : neige, verglas et autres délices d’hiver

(via we heart it)

Il fait froid. En même temps, au mois de décembre, c’est moins exceptionnel qu’en plein juillet. Il faudrait le dire à Pujadas, il doit avoir manqué le cours sur les saisons, au collège.

Donc il est 16h05, il neige depuis 11h ce matin et ma collègue Ginette est la seule à espérer que ça tienne. Faut dire que Ginette habite à 15 minutes à pied du bureau et qu’elle vient d’un pays où il ne doit pas neiger souvent. Contrairement à Germaine qui habite du côté de Petaouchnok, mais si vous savez c’est le coin de banlieue qu’il montre à la télé, où les gens abandonnent leur voiture pour rentrer à pied chez eux.

La première épreuve quand il neige c’est de survivre aux conversations de bureau. Germaine, par exemple, s’extasie devant le manteau de neige qui commence à se former sur les trottoirs à grand renfort de oh qu’est ce que c’est blanc. Aujourd’hui dans la série Apprend la vie avec Germaine : la neige c’est blanc.

Bref.

Germaine (oui toujours elle) a peur de ne pas pouvoir rentrer chez elle. On la comprend, cela dit. Alors pour Germaine et pour toutes les autres, quelques conseils pour survivre à la neige en hiver.

1/ Avoir de bonnes chaussures. Parce que, sache le, les Kickers/converses/ballerines h&m sont submersibles. Elles font donc floc floc à peine tu as fait trois pas dans la neige, elles glissent sur le verglas et même pas elles tiennent chaud.

1bis/ Les Ugg NE SONT PAS des après ski. Britney Spears l’a bien compris c’est pour ça qu’elle les porte uniquement en été avec un short.

2/Boire beaucoup. D’eau je veux dire. Contrairement aux apparences, se faire rincer dans la tempête n’hydrate pas la peau.

2bis/Par temps de grand froid, le grog est ton meilleur ami A LA MAISON. Au bureau, tu lui préfèreras le thé ou le café de la salle de pause ou bien carrément tu apportes ta bouteille de lait, tu la réchauffes au micro ondes pour faire un chocolat chaud. Avec des mini chamallows, aussi, tu peux.

3/ Toujours avoir des chaussettes de rechange sur soi. Ou au bureau. Ou les deux.Les garçons se demandent souvent pourquoi les femmes ont un sac à main si énorme. Maintenant, ils savent. Parce que rapport au premier point de cette liste, pieds qui font floc floc = chaussettes trempées = rhume assuré.

4/ En parlant d’être malade … je sais que porter le béret à l’arrière de la tête, c’est top méga tendance cet hiver. Mais la pneumonie, nettement moins. Donc tu préfèreras être ringarde mais en bonne santé que fashion et malade et tu porteras ton bonnet enfoncé sur la tête jusqu’aux yeux. Idem pour les grosses moufles vs les jolies petites mitaines qui te glacent le bout des doigts.

5/Toujours avoir dans ton placard de la soupe poulet vermicelle, c’est le meilleur réconfort et en plus c’est marqué dessus « soupe minute ». Quand tu viens de passer 3h37 en voiture pour rentrer chez toi ou 2H14 dans le train dont 1h02 à attendre des correspondances dans le froid, tu ouvres ton placard (46 secondes) tu fais chauffer l’eau de la bouilloire (54 secondes) tu verses (7 secondes) et tu te réchauffes les mains sur le bol en avalant à petites gorgées de la chaleur liquide. Et tu oublies toute cette journée froide et triste.

5bis/ La raclette c’est bien aussi mais c’est plus long à cuire. Même si en bonus ça te rappelle des souvenirs d’enfance aux sports d’hiver. De bons souvenirs, de ceux qui réchauffent le coeur. J’aurais pu dire tartiflette aussi et te faire une liste des plats d’hiver bien lourds qui réchauffent mais on n’est pas sur Marmiton, nanméo.

6/ Note que le froid a aussi des avantages, par exemple c’est une bonne excuse pour appeler ton friend with benefit pour une partie de réchauffe moi si tu peux sous la couette.

6bis/ C’est ça ou te réchauffer en te collant contre un des passagers du train. Ce même train qui était censé faire direct et qui en devenant omnibus rallonge par trois ton trajet. Et par là même ton temps d’exposition au froid. Parce que le grand barbu là à ta droite il fait un peu ours, il doit être bien chaud, tu veux pas essayer de partager la chaleur … Tiens c’est pas comme ça que ça commence dans Brokeback Mountain ?

7/ Et aussi, regarder la neige qui tombe non seulement c’est beau, c’est poétique mais en plus pendant que tout le monde en parle au bureau, personne ne bosse. Et ça, c’est que du bonheur.

8/ Enfin, mon conseil personnalisé pour Germaine : quand il neige trop, ne viens pas travailler. Je t’assure, reste au chaud, ça nous fait plaisir.

D’autres idées ?

Publicités

11 réflexions au sujet de « Guide de survie en milieu hostile : neige, verglas et autres délices d’hiver »

  1. Très bons conseils.
    J’ajoute: prendre des godasses chaudes, étanches, _et avec des semelles qui glissent pas_. Sinon t’as pas l’air cruche quand tu t’étales en pleine rue. (Remarque, ça permet de lier conversation avec les messieurs. Aujourd’hui y’en a un qui a proposé de me tenir la main et l’autre qui avait l’air prêt à m’accompagner aux urgences.)

    J'aime

  2. il neige… alors tout se désorganise en province qui n’y sont pas habitués..
    la neige surprend, par sa glisse, par sa douceur de température, par ses flocons qui collent aux essuie-glaces

    d’autres idées de survie par grand froid neigeux ? l’écharpe… qui nous retient nos 10% de chaleur nécessaire à la survie immédiate de ce temps impossible
    le radiateur à allumer absolument pour y réchauffer nos petites fesses
    et faire des boules de neige… et des bonshommes de neige, parce que ça, quand c’est possible, c’est juste incroyable comme ça peut faire plaisir aux enfants !

    J'aime

  3. Rester chez soi et pro-fi-ter ! Enfin quand on peut.
    Sinon je crois que tu as fait le tour.
    Mais on remplace par quoi le bouillon de poule aux vermicelles quand on est vege ? 😀
    PS : si t’as une bonne adresse (web) pour trouver des bottes en caoutchouc anti-derapantes et fourrees pas cheres, je prends !

    J'aime

  4. une autre idée? Oui!!!
    Ne pas oublier de passer par la case pipiroom avant d’affronter la neige et les embouteillages! Car sinon tu es obligé de montrer la lune blanche à de nombreuses personnes comme j’ai du le faire! Y’avait que des champs aux alentours!! C’est ca de vouloir tenter les routes secondaires!

    J'aime

  5. roo j’ai envie de chamallow maintenant. Et quel dommage j’aime pas le chocolat chaud mais mon corps aimerait tellement aimer ça… c’est injuste (je vais tenter ce week end avec du lait de soja et de la chantilly ça va mieux passer)

    en même temps chez moi il neige pas… je bois du jus de pamplemousse rose

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s