Dear Diary

Le jour où j’ai écrit une nouvelle

(via we heart it)

Après avoir réussi à écrire 50 000 mots en un mois, je me suis sentie pousser des ailes. Insérer ici un jeu de mots avec ailes – plumes – stylo – écrire. Puis décembre m’a trouvée tristoune et pas très motivée. Au début. Mais vers la fin du mois … je m’ennuie au bureau, Germaine n’est pas là, mes oreilles ne sont pas agressées 8 heures par jour, mon esprit peut vagabonder.

Je reprends d’abord le roman commencé pour le Nano. J’avance un peu. J’ai l’impression que cette fois, je suis lancée, je vais avoir le courage et la persévérance pour aller au bout de cette fiction.

C’était sans compter mon imagination bien trop galopante. Je dis bien trop parce que le résultat c’est too many ideas so little time. Sinon, j’adore mon imagination. Elle est qui je suis.

Nouvelle idée, donc et forte envie de la développer.  Pendant un temps je navigue entre les deux projets, avançant par petites touches pour le Nano, aidée par plusieurs illuminations pour le nouveau projet.

Et puis le web entre en action. Alors que Shoes Addict m’avait initiée aux joies du Nano, c’est Paumadou qui m’a fait découvrir WeloveWords et son concours de nouvelles. En partenariat avec Flammarion qui n’est pas une petite maison d’édition.

Je n’ai eu aucun problème à la mettre en ligne. Pour le concours en tout cas. Mais vous la montrer, ici, c’est autre chose, un peu comme le premier texte que j’ai lu lors de l’atelier d’écriture. Un frisson, une appréhension. Et si vous n’aimiez pas ? Et si c’était mauvais ? Et si je n’étais pas écrivain ?

Mais non, je suis écrivain, même mauvais, même maudit, mes mots sont moi et j’existe dans chaque mot que mes doigts tapent sur ce clavier.

Alors voilà. Ce n’est que le début. Mais puisque je l’ai inscrite au concours, je peux bien vous la présenter.

Sans plus attendre, let me introduce you to Chasing butterflies. Le synopsis est toujours dispo dans la rubrique « projets d’écriture » en haut du blog, pour ceux qui veulent avoir un résumé.

Chasing butterflies

Vos avis sont bien sûr les bienvenus, avec honnêteté mais toujours avec tact, je suis une grande fille sensible !
Et si vous aimez vous pouvez même voter pour moi ici, je suis pour l’instant dans la première page (par date de participation) sous le pseudo mllelouise.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Le jour où j’ai écrit une nouvelle »

  1. Je viens de lire ta nouvelle ! Alors au début, je trouve que c’est un peu long à démarrer, même si le prologue est utile, je n’ai pas été embarquée dans l’histoire.
    En revanche, au fil des mots, je me suis plongée dedans et quand je suis arrivée à la fin, j’ai senti comme un goût d’inachevé. Ça s’arrête trop brutalement. Là, j’étais vraiment dans l’histoire et je voulais connaître la suite.
    Donc …
    La suite ! La suite ! La suite !! 🙂

    J'aime

    1. merci pour ton avis.
      c’est vrai que le début est lent, je le retravaillerais peut être quand j’aurais finis, j’aurais un meilleur aperçu du rythme de l’ensemble du texte !
      la suite est en chemin …

      J'aime

      1. Ah, je vois ce que tu veux dire. 🙂
        Je ne me lance pas dans ce concours parce que je ne fais pas dans le « happy end ». J’aurais bien voulu tester, tiens ! J’ai plein de romans archivés qui ont besoin d’être dépoussiérés !

        J'aime

      2. Tout simplement parce que ce n’est pas moi. 🙂 Je n’écris pas de comédies romantiques, mon ‘domaine’ est le drame psychologique, et ce n’est toujours pas rose en psychologie. La comédie romantique en tant que tel est très légère par rapport aux termes que j’aborde d’habitude (agressions, guerres, phobies, amnésies…).

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s