Dear Diary

Pour qui sont ces idées qui sifflent dans vos têtes

(via we heart it)

Vous avez déjà eu envie d’écrire mais sans savoir quoi écrire ? Une envie dévorante, qui bouillonne de l’intérieur, comme si les mots étaient coincés dedans mais que le tunnel pour sortir de votre tête était trop étroit pour qu’ils passent tous en même temps. Du coup ça bouchonne et rien ne sort. Une envie urgente et des idées qui tournent si vite dans la tête que vous n’arrivez pas à saisir le moindre détail de ce que vous pourriez écrire. Les mots s’échappent, trop rapides, vous les regardez mais ils sont déjà loin. Et au final, la frustration de ne rien écrire du tout, alors que vous sentez que c’est là, tout près.

L’inspiration est là. Quelque part.

Bloquée.

Bon sang que c’est frustrant. Ca fait deux jours maintenant, ce n’est pas beaucoup deux jours pourtant c’est beaucoup trop.

Je vais finir le cheesecake peut-être que ça ira mieux après.

Edit de maintenant
Le cheesecake n’a rien changé. Mais c’était bon. C’est déjà ça.

Rendez moi mon inspiration, bordel.

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Pour qui sont ces idées qui sifflent dans vos têtes »

  1. exercice détourné de l’agenda de l’apprenti écrivain : on t’accuse d’avoir volé une voiture. comment vas-tu convaincre l’agent de police que tu es innocente ?
    3000 signes

    J'aime

  2. L’idée de faire un exercice/thème imposé peut aider à te débloquer.Ou pas.
    Moi, la panne ça fait deux semaines. J’ai abandonné mon histoire pour passer à une autre mais je commence les chapitres sans arriver à les finir ! J’arrive à rien. Frustrant…
    (et j’ai pas de cheesecake ! 😦 )

    J'aime

  3. Avant, je notais tout. j’avais peur d’oublier. Je programmais mes billets longtemps à l’avance. Il me fallait absolument un billet par jour. Non pas que je faisais les choses en fonction de mon blog, mais j’y voyais toujours une manière d’en faire un billet. Puis les idées se sont échappées, j’écrivais pour écrire … Alors, je me suis dis qu’il fallait tout simplement que j’espace mes billets à raison d’1 tous les 2 jours et tant pis pour les weekend (il y en à généralement 1 le dimanche quand même). Je préfère ce rythme actuel, je peux faire beaucoup plus de choses sans être tout le temps derrière mon clavier. J’écris mes billets la veille pour le lendemain et les idées viennent toutes seules. Et si je n’arrive vraiment plus à combler certains trous, et ben tant pis, on se passera de moi quelques jours sur la blogosphère ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s