Dear Diary

22h22 ou la grande foire aux illusions

Si vous n’êtes pas d’humeur, passez donc votre chemin, parce que, figurez vous, moi non plus, je suis pas d’humeur. Sauf à péter des assiettes ou la gueule de quelqu’un, mais j’ai personne sous la main et j’ai comme qui dirait un peu besoin de mes assiettes, rapport à ce qu’il faut se nourrir pour vivre, il parait.

Bref.

Je ne crois plus aux signes.
Je ne fais plus de voeu quand il est 22h22.
Je ne lève plus les yeux vers la lune, le soir, pour lui demander de prendre soin des miens et de moi.
Je ne promets plus de faire la vaisselle tous les jours si j’ai un bus tout de suite alors que je suis en retard.

Plus rien.

C’est la faute de mon père. Il est mort malgré tous les voeux de 22h22 et même parfois 11h11. Du coup, je vois pas trop pourquoi je ferais la vaisselle tous les jours, ça rapporte rien, d’être sage et raisonnable, les gens meurent quand même.

Je ne fais plus de voeu, je ne crois plus au destin, en la chance, en ma bonne étoile. De toute façon les étoiles c’est rien que des trucs morts depuis des milliers d’années alors je vois pas comment ça pourrait aider dans la vie.

J’y crois plus.

Sauf pour les signes négatifs. Ceux là, ils doivent appartenir à une autre catégorie de signes, parce que même une fois mon père réduit en cendres, ces putains de signes là s’accrochent comme des sangsues.

En vrai j’ai jamais vu de sangsues, mais y en a dans Stephen King, et comme Stephen King est Dieu, il a forcément raison.

Les mauvais signes donc.

D’abord il y a ce clavier de merde qui bouffe une lettre sur 3 (et celui du bureau qui s’y met, 1 lettre sur 4 pour l’instant) et si je repassais pas derrière lui, vous ne comprendriez pas un mot de ce que j’essaye de vous dire.

Il y a cette conne de touche Q aussi qui a décidé de se la jouer abstinente. Comme moi, donc, mais moi j’ai rien demandé.

Il y a le temps qui est pourri, oui parfaitement, c’est un signe rien que pour moi, c’est l’univers qui me pointe du doigt en se marrant d’un gros rire gras de Super Vilain pour dire « tu es nulle ma fille, nulle à chier et tu mérites que toute la pluie du monde te tombe sur la gueule ».

Oui, l’univers me tutoie, à force on est devenu proche, lui et moi, à force de s’aimer et de se détester.

Il y a mon ordinateur qui m’a flingué tout un paragraphe des « Enfants de Féérie », mon nano2010 que je venais juste de reprendre, sous un nouvel angle, que j’étais toute fière d’avoir recommencé à écrire.

Ben non. Va te faire foutre, toi et ton roman pourri, qu’il me dit l’univers, tu seras jamais écrivain, fais toi un raison (oh tiens depuis le temps que je cherchais comment traduire deal with it)(pardon je m’égare).

L’univers se fout de ma gueule et le problème c’est quand j’ai l’impression qu’il a raison.

Forcément j’ai pas de chute à ce stupide billet. Ce serait comme si l’univers m’accordait un peu de répit.

Et j’ai pas non plus de dessert.

Et avec le vent, la TNT c’est comme si j’avais pas d’antenne, tout pixélisé, avec le son qui saute.

Voilà.

Et vous, sinon, ça va comment ?

Publicités

6 réflexions au sujet de « 22h22 ou la grande foire aux illusions »

  1. mon propre père est mort un 24 décembre : il détestait noël… moi aussi – dire que nous fûmes nés un même 11 août… hé bé !

    les signes sont à prendre avec précaution, selon moi, comme les cygnes, du reste, afin d’éviter de leur briser une aile…

    gare à l’univers qui tutoie, autrement: on pourrait trouver là un laurent joffrin qui demande des comptes, à la fin !

    quant à ce fameux « roman pourri », depuis quand notre univers est-il critique littéraire ?

    sinon, par chez moi, ça ne va pas trop mal: je finis mon apéritif en attendant le vent, qui promet d’être flagrant, par ici, en cette nuit…

    au plaisir !

    J'aime

  2. et bien la miss, ça va pas fort! que cette colère contre l’univers ne se retourne pas contre toi! tu vas le mener jusqu’au bout si tu veux, ce nano, que l’univers le veuille ou non!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s