Culture, Voyage & Curiosités

Bécassine chez les Vikings

Ou comment une fois de plus j’ai atterri à l’hôtel alors que c’était pas prévu.

Choisir un hebergement bien éloigné du centre ville.
Se tromper de bus, descendre bien avant le bon arrêt, finir à pied.
Choisir un pays où moins il y a de panneaux indiquant les noms de rues, mieux c’est.
Se tromper de rue, donc. Au moins deux fois.
Après 45 minutes de marche, trouver la bonne rue. Mais pas le bon numéro.
Ne pas, je répète, NE PAS prendre le numéro de téléphone de votre hôte, histoire de demander son aide.

Ne rien prévoir pour le diner. Marcher pour rien est bien meilleur le ventre vide. Pour le moral, pour le physique. Un must, je vous dis.

Envisager de dormir sur un banc. Voir la neige en haut des montagnes. Renoncer.

Envisager de passer la nuit dans un kebab-pizza. Euh … Renoncer.

Retourner au centre ville.
Chercher le panneau indiquant cet hôtel « pour nantis » dont parle le guide du routard.
Le trouver en moins de 5 minutes.
Sourire au réceptionniste mignon qui s’excuse de ne pas parler français.
Prendre l’ascenseur pour le paradis.
S’affaler sur le lit.

Et voilà.

La prochaine fois je réserve directement un bon hôtel et je prends un taxi à l’aéroport.

La prochaine fois, il me faut un mari fortuné donc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s