Dear Diary

On aura nos dimanches, on ira voir la mer

J’avais 17 ans. La vie n’était qu’insouciance et jours au lycée. Je ne savais pas ce qui allait venir. Mais ça n’empêchait pas mon coeur de vibrer en écoutant ces voix, si puissantes, si profondes, si chargées d’une histoire dont j’ignorais tout.

C’est beau, il n’y a rien à ajouter.

Ah si …

Y aura des jardins, de l’amour et du pain …

On est naïf, quand on a 17 ans.

Je me demande ce qu’est devenu le beau Arnaud L. tiens …

Publicités

Une réflexion au sujet de « On aura nos dimanches, on ira voir la mer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s