Dear Diary

Les ailes nous manquent, mais nous avons toujours assez de force pour tomber

Mes ailes sont toutes petites. Trop petites pour m’emporter loin de mes tracas. Trop fragiles pour résister aux attaques du monde extérieur. Aux déceptions.

Vous me croyez froide et distante. Je m’éloigne juste pour soigner mes ailes. Recharger mes batteries d’espoir. Mes ailes marchent au bonheur et en ce moment, c’est une denrée rare.

Autour de moi, les autres continuent de voler et j’ai encore plus envie de disparaître. Ça ne devrait pas m’atteindre et pourtant ça me brise le coeur.

Mes ailes ont été déchirées. Je ne vole plus, je tombe. Le sol se rapproche et je continue de tomber. 

Je vais m’écraser.

Il n’y a pas d’issue.

Juste fermer les yeux et prier pour ne rien sentir.

*titre emprunté à Paul Claudel

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s