Dear Diary

Pour l’instant

Je devrais revenir. Ecrire. Ce n’est pas que je n’ai rien à dire, au contraire j’aurais … j’aurais beaucoup à dire. Mais pour l’instant tout est en vrac dans ma tête.

Les amitiés auxquelles je croyais partent en lambeaux. Le chômage me ronge. Je passe d’une envie à une autre sans arriver à me poser. Le bruit des travaux, dans mon quartier et ailleurs m’écrase la tête. Ma confiance vacille.

Je voudrais vous dire … je voudrais mais c’est le bazar et je risquerais d’écrire des choses que je pourrais regretter après.

Alors, me taire, pour l’instant. Même si les mots se bousculent quand même et manquent de m’étouffer à force de les contenir, il vaut mieux me taire, pour l’instant.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Pour l’instant »

  1. C’est tellement triste de ne pas voir de lumière au bout de ce tunnel que tu longes. J’espère que tu as quand même de petits plaisirs et de nouvelles rencontres.

    J'aime

  2. Je t’envoie des ondes positives… Pas facile, je crois que je comprends ton état d’esprit (par rapport aux choses à dire ou à ne pas dire). Une fois de plus, je m’indigne en pensant à toutes ces personnes qui croient qu’on est au chômage parce qu’on le veut bien, parce qu’on s’y complaît et qu’on ne fait pas d’efforts… >:-( Je croise les doigts pour que tu en sortes vite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s