Ecriture

Un pas en avant, deux pas en arrière

Le NaNoWriMo a donc commencé hier. Ayant fait nuit presque blanche grâce à la Kick Off (la soirée de lancement qui réunit plein de nanoteurs dans une même pièce pour tous commencer à minuit pile)(j’en suis rentrée à 9h du mat’, dormi jusqu’à 13h) je suis tellement décalée dans mes horaires que je me crois encore le 1er novembre. Pas cool.

Et déjà, une conclusion s’impose.

Chaque année, il semble que j’invente de nouveaux trucs pour me faire peur. L’an dernier j’avais laissé tombé mon histoire au bout de 3 jours pour en commencer une neuve (pas planifiée, donc), la travailler pendant 2 jours puis la rayer et reprendre mon histoire de départ.

Cette année, j’avais prévu de reprendre mon nano 2010, tout planifié depuis des semaines. A minuit le 1er novembre j’ai donc foncé et écrit 1700 mots environ sur cette histoire. Et après une heure BAM je déteste mes perso, je hais cette histoire et si j’en commençais une autre. UNE HEURE. Il m’aura fallu une heure pour déjà changer d’avis. Et me lancer dans une histoire sans savoir où j’allais, avec juste deux perso et un monde post apocalyptique (sans savoir de quel genre d’apocalypse on parle bien sûr)(zombie, alien, explosion nucléaire, allez savoir).

3000 mots presque sans m’interrompre. Enfin si avec des pauses mais les mots coulaient à flot contrairement à ceux de mon idée de départ.

Et puis, après avoir dormi, je me suis mise à réfléchir à ce que je voulais/pouvais faire de cette histoire. Rien de bien ne venait. Donc hier soir j’ai écrit un peu sur les 2 idées en parallèle, histoire de ne pas arrêter. Mais à 21h je ne tenais plus debout et me suis donc couchée, indécise quand à l’avenir de ce nano.

Et ce matin … j’ai passé la matinée à chercher une idée d’apocalypse. Ouai, être auteur ça peut être très drôle, j’avoue. Sauf que rien de bon n’est sorti de tout ça.

Alors j’ai fait comme je fais toujours quand j’ai des décisions à prendre, je suis allée à Picard faire des stocks de trucs sucrés à manger. Chacun sa méthode.

Et sur le chemin j’ai lancé ma playlist « Mad World ». Je l’aime bien, cette playlist, elle est un peu dépressive mais pas déprimante. Triste, mélancolique, mais comme un courant d’air qui fait danser les robes des filles qui attendent qu’on vienne les chercher à la gare, plutôt.

Et là. BAM. Encore, oui. Les seuls perso avec qui j’ai réellement envie de passer 30 jours, c’est Norman et Zoé. Mes héros de Chasing Butterflies (oui maman, je trouverai un titre en français si je l’envoie aux éditeurs, promis).

Donc me voilà, le 2 novembre, 18h passées, à changer de plot pour la 3ème fois en deux jours, à reprendre un texte sans savoir si cette fois c’est la bonne et à manger des croissants pour le dîner. Les croissants Picard, je vous les recommande. Je sais pas si j’y arriverais un jour. Mais visiblement, ma muse ne me laissera pas arrêter d’essayer.

Et vous, le nano, ça se passe comment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Un pas en avant, deux pas en arrière »

  1. alors c’est simple, j’ai bien démarré hier, trouvé mon complot cette nuit juste après m’être couchée, et cet aprèm… ben c’est simple j’ai écrit 1625 – 1245 mots = 380 mots. j’ai atteint le but de hier sauf qu’on est aujourd’hui. et là ? je rame. j’arrive pas à me relancer dans l’histoire et je me dis que 50k ça va être difficile. faut que j’étoffe mais je sais pas comment.
    et quand je vois que certaines sont déjà à 4000 mots, j’angoisse. vais je y arriver ?

    J'aime

    1. Mon premier conseil (d’après ma trèèès grande expérience) ne surtout pas regarder le compteur des autres. Chacun va à son rythme. Certains ont l’habitude d’écrire régulièrement et donc les mots coulent tout seuls. Certains partent lentement mais arrivent à 50k quand même. Une histoire de lièvre et de tortue, tout ça !
      Ensuite, pour relancer ton histoire, ça dépend si tu veux faire du très cohérent ou du grand n’importe quoi …
      Pour le cohérent, prend peut être un peu de recul, revois ton plot jusqu’à présent, change de point de vue de personnage ?
      Pour le grand n’importe quoi, tu peux toujours ajouter un gator ou des ninjas ? (Ce sont les éléments typiques des nanoteurs français, qu’on essaye de caser chaque année)(mais rien d’obligatoire)(ça peut juste aider à débloquer).
      Bon courage en tout cas et GO GIRL TU PEUX LE FAIRE !

      J'aime

  2. Nanowrimo ça a l’air top, mais je ne sais pas pourquoi l’écriture me fuit. ou plutôt je ne lui donne pas la chance de m’approcher.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s