Dear Diary

Mon rêve. Ma réalité. Ma vie.

Mon rêve: je corrige mon roman. Je suis publiée. Je vends les droits à Hollywood. Je signe un contrat qui m’autorise à être présente sur le tournage autant que je veux. Pas tous les jours, je veux aussi du temps de visiter l’endroit en touriste. Mais la plupart du temps. Je rencontre l’acteur qui joue le personnage principal. Il tombe amoureux de moi. Je tombe amoureuse de lui. Sexe. Amour. Partage. On voyage. Beaucoup. J’écris d’autres livres. Il tourne d’autres films. On voyage. Toujours. Un mariage peut-être. Simple. Sur la plage. Avec ma mère. Ses parents. Mes amis du lycée et ce type avec qui je travaillais qui m’a rejetée quand j’ai essayé de flirter avec lui sont tous morts de jalousie. Et à ce stade de ma vie, ça n’a plus aucune importance. Je tweete. Il nous instagrame. Amour. Sexe. Plus de livres. Plus de films. Des enfants? Ils n’ont jamais été ma priorité, mais en même temps je ne sais pas, avec lui j’en a envie. Nous adoptons. Je ne suis pas à l’aise avec l’idée d’être enceinte. Il comprend. Il préfère les chiens. Je préfère les chats. Nous attendons que les enfants soient un peu plus de toute façon parce qu’on voyage encore beaucoup. Trop pour embarquer des animaux sur la route. Les enfants adorent voyager. Les endroits que nous voyons, les gens que nous rencontrons, c’est le bonheur et une source inépuisable d’inspiration pour mon écriture. Je prends des cours de dessin. J’en ai toujours rêvé. Nous vieillissons. Ensemble. Une famille. Nous mourons. En hommage, la télévision diffuse le film basé sur mon premier livre. Il devient un classique. Les gens pleurent.

Ils disent au moins ils ont eu une vie extraordinaire.

*

Ma réalité : je corrige mon roman. Je ne suis jamais publiée. J’écris des fics. Je tweete avec mes amis. Je vais au cinéma. On partage nos opinions. On se chamaille parce que cette fin c’est n’importe quoi vous ne pouvez pas dire le contraire. Je suis accro à une série télé et je fantasme sur ses acteurs. J’écris de nouvelles fics. Je reçois des kudos. Je sourie pour chacun d’eux. Je scrolle tumblr. J’essaye de parler avec mes collègues de travail. J’essaye de parler des choses normales. J’essaye de partager mes passions, de parler des séries télé que j’aime parce que oui je suis toujours accro même si elle est encore en plein hiatus. Je suis la fille bizarre qui mange seule. Je lis du smut en mangeant seule. Ils ne savent pas ce qu’ils perdent. Je vais au cinéma avec une ami IRL. Je pleurer pendant le générique de fin. Je rentre à la maison retrouver mon chat et mes amis en ligne. Rire. Discussions. J’envoie des câlins virtuels, des arcs en ciel ou des paillettes de chocolat, selon ce dont ils ont besoin. Je recommence tous les jours jusqu’à ce que je sois trop vieille pour lire sur l’ordinateur. Espérons que d’ici là, de nouvelles technologies seront inventées pour que cela ne soit pas un obstacle. Je meurs. L’infirmière de la maison de retraite où je vivais avertit mes amis en ligne et amis IRL et ferme mes comptes. J’avais mis tous les mots de passe dans mon testament. Les gens pleurent.

Ils disent au moins elle a eu une vie extraordinaire.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mon rêve. Ma réalité. Ma vie. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s