Dear Diary

Attention, je vais râler

Je me suis couchée hier en me disant, demain j’écris, demain je retrouve Norman et Zoé et je leur consacre le temps qu’ils méritent. Ces derniers jours, je me lasse de Tumblr, je ne clique pas sur les liens Twitter qui mènent le plus souvent à des sujets sensibles voire polémiques. J’essaye de limiter mon stress. Je gagne du temps.

C’était sans compter sur le voisin du dessous, qui met sa musique à fond et envahit mon appartement à coup de percussions et de tam-tams qui s’incrustent dans ma tête et font palpiter mon coeur. C’est pénible. Et ça, pour le coup, c’est un niveau de stress que je ne peux pas contrôler.

Je me suis fait un thé. Des tartines au miel. Rien n’y fait. Je suis énervée. Excédée. J’ai juste envie de hurler et d’aller lui arracher les fils de sa stéréo.

Je pourrais sortir. Je vais surement sortir. Mais ça n’était pas le plan. Et ça me contrarie. Je voulais écrire, bordel, c’est si compliqué d’avoir un peu de silence dans la journée ?

Publicités

Une réflexion au sujet de « Attention, je vais râler »

  1. Un bon remède contre le stress auditif extérieur : Un bon casque, et de la bonne musique dans les oreilles…
    Moi c’est ce que je fais quand le soir, j’ai besoin de concentration et que les voisins italiens du dessus se foutent sur la gueule (encore) …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s