Culture, Voyage & Curiosités

{série tv} The Tomorrow People, épisode pilote


(vidéo assez longue qui en montre beaucoup sur le pilote)

Ma review du pilote de The Tomorrow People va être courte : je n’ai pas aimé.

Bon développons un peu quand même.

SPOILERS pour le premier épisode

On a un héros. Un mec. Un mâle. Pour changer. (je plaisante)(je précise, au cas où). Il est jeune et il ne sait pas qu’il a des super pouvoirs, situation somme toute classique qui peut virer au déjà vu ou être traitée avec finesse et originalité. Vous pensez bien que mon avis étant négatif, je pars sur du déjà vu.

1/ il fait des trucs bizarres la nuit sans comprendre comment/pourquoi et ça fait rire le téléspectateur (mais pas sa mère)(ce qui a nouveau fait rire le téléspectateur)

2/ il fait des trucs bizarres à l’école et ça fait fuir ses potes (c’est bien connu avoir un pote malade, dépressif ou autre oblige à le rejeter)(règle numéro un du lycée de série télé, très bel exemple pour la jeunesse)

3/ il voit un psy et prend des médicaments et c’est en fait ça qui rend ses pouvoirs bizarres mais une fois qu’il arrête tout va bien parce que la clé du bonheur c’est s’accepter tel qu’on est (ce qui est vrai, mais dans un épisode de 42 minutes c’est un peu court pour passer de bizarro-fou à bien dans ses pouvoirs)

On a aussi un ordinateur intelligent qui parle avec ce qui me semble être un accent anglais comme dans Iron Man, une opposition super humains/humains ordinaires comme dans X-Men, des gens qui se téléportent comme dans Jumper, un père absent comme dans toute bonne série d’ado, mais qui s’est sacrifié pour protéger sa famille parce que c’est ce que font les hommes, les vrais.

Ah j’oubliais, notre héros, ses pouvoirs sont en fait de SUPER super pouvoirs. Il est l’élu, l’unique, celui qui peut sauver toute son espèce. Le putain de messie. J’ai déjà du mal à supporter ça dans Teen Wolf c’est pas pour repartir avec dans une nouvelle série. Pas question.

Et surtout, le truc qui me fait décrocher, c’est un casting fait de 90% de personnages masculins. Vous voulez une série avec des mecs, pour des mecs, ben vous pouvez vous la collez où je pense. Merde. Elles sont où les séries avec des femmes en personnage central ? Avec des héroïnes aux super pouvoirs sur qui tout repose ? Des héroïnes comme modèles pour les spectatrices qui en ont bien besoin, dans cet océan de testostérone, masculinité oppressante et omniprésente ?

Le seul point positif : la diversité éthnique du cast. C’est bien. Mais c’est dommage, ça me suffit pas pour accrocher.

Avis Bonus : l’acteur qui joue notre jeune héros, Robbie Amell, est à peu près aussi inexpressif du visage que l’était son grand frère, Stephen Amell dans Arrow avant que son personnage Oliver Queen ne rencontre Felicity Smoak. Felicity est la seule raison pour laquelle je n’ai pas abandonné Arrow. Je vous en reparlerai.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion au sujet de « {série tv} The Tomorrow People, épisode pilote »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s