Dear Diary

Si j’avais su

globe-2

J’ai commencé à lire cette fic hier, « i have always been the storm« , persuadée qu’elle faisait dans les 3000 mots, à lire avant de dormir donc. Il m’a fallu une heure pour remarquer que j’en étais à 20 pages sur … 60.  25 000 mots.  Trop longue pour la finir en un soir, mais ce n’est pas le plus important.

Dans cette histoire Stiles est un scientifique qui étudie les tornades et Derek est un photographe pour un magazine genre National Geographic et leur carrière les mène chacun à voyager de part le monde et …

Au fil de ma lecture, quelque chose s’est libéré en moi, comme si les mots couraient soudain dans mes veines, ouvrant un monde intérieur que j’avais oublié.

Une boîte renfermant de vieux rêves, des regrets éternels …

Quand j’étais plus jeune, je voulais voir le monde, explorer, découvrir, voir le soleil se coucher sur des centaines de paysages différents, fermer les yeux et écouter les sons d’endroits inconnus, sentir les vents des quatre coins du globe dans mes cheveux.

Je me souviens avoir voulu être journaliste, photographe, biologiste marine. Je me souviens aussi avoir renoncé avant même d’essayer, parce que les études me paraissaient trop onéreuses (même si je n’ai jamais pris le temps de vérifier auprès de mes parents), parce que je ne pensais pas pouvoir être assez douée pour réussir (certitude qui me suit depuis toujours, dans tous les domaines).

Si j’avais su … si j’avais su que 20 ans plus tard je pleurerai de ne pas avoir tenté ma chance, que je me maudirai d’avoir fait les mauvais choix.

Mais on ne peut pas remonter le temps et je mourrai sûrement avec tous ces regrets, il est trop tard, n’est ce pas ?

C’est curieux ce qu’on se dit à soi comparé à ce qu’on conseille aux autres. Je me souviens de ma collègue F, quand je travaillais en librairie, elle me racontait que son rêve d’enfant était de devenir archéologue. Grand rêve, plus grand regret. Et je bouillonnais intérieurement de la voir baisser les bras. Je ne pouvais pas m’enlever cette idée de la tête qu’il y avait forcément quelque chose qu’elle pouvait faire, pour approcher son rêve.

Elle devait avoir l’âge que j’ai aujourd’hui, et je la comprend maintenant. Une fois que la vie derrière nous est plus longue que la vie qui nous reste, il semble impossible d’en changer, aussi radicalement du moins.

Mais peut-être qu’elle (autrefois) et moi (maintenant) avons toutes les deux torts.

Peut-être qu’il est trop tard pour devenir photoreporter pour National Geographic, ou pour partir étudier les baleines aux Pôles, mais peut-être qu’un autre changement est possible.

Je ne sais pas quoi encore, mais je sais une chose, pas question d’ajouter à ma liste de regrets celui de n’avoir pas essayer, au moins une fois, de me réinventer.

Il faut juste que je trouve par où commencer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Si j’avais su »

  1. Oh comme je comprends ! Plus jeune, je voulais devenir vétérinaire volant pour soigner les animaux dans leur milieu naturel. Puis, idem, trop d’études alors j’ai swiché en photographe animalière… j’avais arrêté mes études et réussi dans une école de promotion sociale. On m’avait dit que le diplôme que j’allais avoir allait me permettre de rentrer dans une grande école de photographie… ce n’était pas vrai 🙁 je devais passer mon jury central pour pouvoir accéder à cette école… mais j’ai décroché mon 1er job, puis très vite j’ai eu mon 1er appart.. la liberté… depuis je n’ai cessé de travailler.. avec des regrets parfois. Pas tout le temps.
    Je me dis qu’un jour, quand mes enfants seront plus grands, independants à leur tour, je ferai un année sabatique pour partir travailler, etudier, dans une réserve naturelle ornithologique… les rêves ne se réalisent pas tous, sinon ce ne sont plus des rêves. Mais c’est tellement agréable de pouvoir faire ce qu’on a toujours eu envie… donc je rêve encore et j’espère toujours.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s